Vous ne pouvez pas créer de nouvelle commande depuis votre pays : United States

VGP

SIMPLIFIEZ-VOUS LA VGP

«Nous nous occupons de tout !»
En tant que professionnel, vous avez l’obligation légale de faire contrôler tous les 6 mois l’ensemble vos matériels de levage (chariot élévateur, gerbeur, etc.), conformément à l’article R-233-11 du Code du travail et à l’arrêté du 1er mars 2004.

Ce contrôle, nommé VGP (pour Visite Générale Périodique), a pour but de détecter toute détérioration pouvant créer des dangers pour vos collaborateurs.

Ne pas être en règle engage votre responsabilité pénale !

Travaillez l’esprit tranquille : confiez-nous cette obligation

Lefèvre Manutention vous propose de prendre entièrement en charge la gestion de vos VGP : de l’organisation de votre rendez-vous "Vérification Générale Périodique" jusqu’à la remise d’un état de conformité, en passant par l’établissement des devis pour les éventuelles actions correctives à apporter à vos chariots.

Tout est simple, rapide, efficace et en règle



Chariot télescopique Chariot rotatif Chariot industriel Accessoire
Tarif unitaire 75€HT (max) 130€HT 75€HT 50€HT
Nos tarifs sont dégressifs, renseignez-vous.

Pour faire contrôler vos matériels, vous devrez :
• mettre à disposition le matériel,
• mettre à disposition la documentation (Notice, Certificat, Déclaration CE, rapports précédents, carnet de maintenance),
• mettre à disposition une personne compétente,
• mettre à disposition les charges suffisantes pour réaliser le test.


CE QUE DIT LA LOI :

« Le chef d’établissement est tenu de procéder ou de faire procéder aux VGP semestrielles obligatoires pour tout chariot élévateur, à mât ou à bras télescopique. »

En cas de manquement, le chef d’établissement risque une amende de 3 750€ par salarié.
En cas d’accident corporel, sa responsabilité pénale peut-être mise en cause avec des peines pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et 75 000€ d’amende.

Tableau des VGP obligatoires

tableau_VGP